Nouvelle brève

mardi 19 décembre 2006

{{Rien ne sert de "patcher" sans corriger...}} Après la sécurité par l'obscurité, voici le temps de la sécurité par la communauté. Et là, il y a de quoi être sceptique... Yahoo annonce qu'il vient de publier un correctif pour sa dernière version de messenger qui est la cible d'un bug entraînant un changement des préférences de l'utilisateur sans son consentement. Aller sur la page Silicon.fr