Lupas Rename

samedi 19 janvier 2013
par  Gihem
popularité : 4%

Mise à jour des liens le 19 01 2013

Mais quelle idée ont les géniaux éditeurs français de coller à leur logiciels des noms de consonance anglaise ?
Certainement le marché extérieur...

En tout état de cause, et ceci dit pour tenir une ligne de plus, parlons de Lupas Rename.
C’est le petit frère de THE Rename, avec la technicité (exigée pour l’utilisateur) en moins.
Il s’adresse donc à un plus large public.
Un atout pratique : L’application s’installe dans le menu contextuel de Windows, ce qui lui permet d’être toujours à portée de clic (droit).
Lupas est bien plus agréable à utiliser que les usines à gaz représentées par Ant Renamer ou The Rename, au demeurant fort efficaces.
Les petits plus qui font pencher la balance en sa faveur sont la fenêtre d’aperçu pour visualiser les changements sur la nomenclature, le nombre limité (mais amplement suffisant) de transformations exposées clairement en bas de l’interface.

Alors, on hésite ?

Lupas Rename 5.0

Renommer en masse des fichiers

Lupas Rename permet, à l’image de THE Rename de renommer en masse des fichiers.

Ce logiciel s’adresse à un public moins averti que THE Rename dans la mesure où il propose un peu moins de fonctionnalités. En contrepartie, il est plus simple à prendre en main. On apprécie particulièrement la fenêtre d’aperçu qui affiche en temps réel les noms de fichiers finaux à mesure que l’on documente les diverses options proposées par le logiciel pour renommer les fichiers (elles sont assez nombreuses).

Autre point fort de Lupas Rename face à THE Rename, il est en français et ne nécessite pas d’installation. Certains apprécieront.

Notre avis : Une bonne alternative à THE Rename, gratuite, simple d’utilisation et sans installation.



Lupas Rename 5.0 (Français) Ne vous trompez pas de langue !

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

14 novembre 2008 - Suite gratuite pour les utilisateurs avancés

Etes- vous bien protègés ?
Un test de "suites de sécurité" a été élaboré par PC (...)

24 septembre 2008 - Alerte virale 24 09 2008

Goldun.AXT
Goldun.AXT est un programme malicieux de type cheval de Troie.
Il se présente sous (...)

22 février 2007 - VULNERABILITE CRITIQUE NON CORRIGEE DANS WORD

Un nouveau défaut de sécurité a été identifié dans certaines versions du traitement de texte Word de (...)

9 février 2007 - Antivirus

G-Data couple Kaspersky et Avast (Réseaux & Télécoms) Lire la suite...

9 février 2007 - LES COPIES PIRATES DE VISTA DISSIMULERAIENT DES PROGRAMMES MALVEILLANTS

(VNUNET) Selon l’éditeur de sécurité IT Drive Sentry, la moitié des logiciels pirates Windows Vista (...)

9 février 2007 - LA SECURITE JUSTIFIE-T-ELLE DE PASSER A WINDOWS VISTA ?

(ZDNET) Nombre d’experts sont unanimes : Vista est le Windows le plus sûr, grâce aux efforts de (...)

8 février 2007 - Nouvelle "ALERTE TROYEN PEACOMM"

De nouvelles variantes du cheval de Troie ont été diffusées, tentant de se faire passer pour une (...)

8 février 2007 - PHISHING CIBLANT LES UTILISATEURS FRANCOPHONES DU SERVICE PAYPAL

Une nouvelle escroquerie par phishing est actuellement en cours, ciblant les clients du service (...)

11 janvier 2007 - Logiciels libres à l’Assemblée nationale : l’appel d’offres est publié

Le prestataire devra assurer l’intégration d’une solution libre complète avec le système de gestion (...)

11 janvier 2007 - Kaspersky : faille découverte et corrigée

Il n’y a pas de raison que les solutions de sécurité ne soient pas, elles non plus, victimes de (...)

29 décembre 2006 - Spam

Signaler les spams à Microsoft, via Outlook
Aller sur la page

29 décembre 2006 - 95% (Ce n’est pas du Brassens)...

95% des messages échangés en France sont des spams
Aller sur la page

19 décembre 2006 - Nouvelle brève

Rien ne sert de "patcher" sans corriger... Après la sécurité par l’obscurité, voici le temps de la (...)

20 novembre 2006 - Virus "Atomique" ???

Cela ressemble à une blague, mais c’est malheureusement d’actualité...
Aller y voir
Oui, je (...)

2 novembre 2006 - Sécurisez votre Internet

Quelques règles d’or pour un Internet plus sûr ! Les 10 commandements