Le canular

Rubrique attrape-nigauds
vendredi 8 février 2013
par  Gihem
popularité : 4%

Je relance cet article.
A nouveau, des "chaînes de disparitions" sont réactivées...
Pour preuve, cette dernière :
Disparition de Cassandra.

Mairie

  230 rue de la République

    42720 POUILLY SOUS CHARLIEU

C'est bête, mais qui peut ne pas avouer que cela ne lui est jamais arrivé ?

Cette dernière réactivation d'une chaîne de" pitié" s'appuie sur un premier "canular"  découvert en décembre 2008. Depuis cette date, Cassandra n'a pas changé d'âge ! (voir ici)

Avec l'explosion d'Internet, et de la communication, qui n'a jamais reçu un message du genre :

"Attention un de mes amis a té infecté par un virus qui répond au nom de..." allez donc voir ici pour vérifier

Et s'il n'y avait que celui-là ! Même des "chaînes" certifiées solidaires sont en majorité, pour ne pas dire en totalité, de l'incitation au spamming, vous vous faites le complice involontaire d'un envoi à tous vos contacts et vous contibuez ainsi à la diffusion de fausses rumeurs...

Un conseil de www.secuser.com :

"Dans la mesure du possible, le mieux reste l'information des utilisateurs, d'autant qu'une fois que les mécanismes d'un viroax ont été démontés il devient évident de les identifier et donc de ne plus se laisser piéger. Quatre conseils simples permettent ainsi d'en finir avec les viroax :

  • ne pas faire confiance a priori à l'expéditeur d'un message. N'importe qui peut être abusé par une fausse alerte, qu'il soit chef d'entreprise, secrétaire ou ministre. Le nom, la fonction ou l'entreprise de l'expéditeur n'est pas une garantie en soit. Le cas s'est même déjà produit d'un commercial chez un célèbre éditeur d'antivirus ayant transféré à ses revendeurs une alerte qui était en réalité un canular ;
  • ne jamais transférer un message douteux. La quasi totalité des alertes qui circulent sur le Net sont des canulars : le doute profitera donc toujours à l'auteur du viroax, mais c'est votre responsabilité (morale) et votre crédibilité qui seront engagées si vous poussez un ami ou un client à effacer des fichiers sains ou si vous diffusez de fausses informations. Il faut systématiquement valider une alerte auprès d'une source sûre avant de la faire suivre à ses connaissances ;
  • supprimer un fichier infecté est le plus souvent inutile. En cas de doute sur un fichier, analysez-le avec un antivirus à jour. S'il est infecté, l'antivirus pourra probablement le réparer. Dans le cas contraire, il vous suggérera de le supprimer, mais cette suppression ne doit intervenir qu'en dernier recours. Le fichier concerné est probablement nécessaire au bon fonctionnement de votre ordinateur ou d'une application ;
  • rester informé de l'apparition des nouveaux virus et viroax. Secuser.com propose ce service gratuitement sur son site, par abonnement gratuit à la lettre hebdomadaire Secuser News ou encore en temps réel via la liste Secuser Alerte. Etre prévenu de l'apparition des principaux nouveaux virus et viroax permet de savoir au plus tôt comment bien réagir.

Cette prévention anti-viroax est d'ailleurs une excellente occasion pour sensibiliser les utilisateurs à l'existence des hoax, ces messages concernant de faux virus, de fausses disparitions d'enfants, de fausses bonnes astuces, etc... qui polluent régulièrement les boîtes aux lettres."

Un hoax gentil : Téléchargez le fichier Virus belge joint.

La dernière en date est celle-ci : "Disparition d'Aurélie", ignoble et affligeante, elle utilise le pathos lié aux disparitions d'enfants. Si vous voulez vous informer, voir le document joint. (La photo originale a été "floutée" par respect de l'image d'autrui.


Ne soyez pas les vecteurs de fausses nouvelles et n’encombrez pas les messageries avec des transferts de messages non vérifiés sur www.secuser.com ou www.hoaxbuster.com !


Documents joints

Word - 59.5 ko

Portfolio

JPEG - 33.8 ko

Brèves

14 novembre 2008 - Suite gratuite pour les utilisateurs avancés

Etes- vous bien protègés ?
Un test de "suites de sécurité" a été élaboré par PC (...)

24 septembre 2008 - Alerte virale 24 09 2008

Goldun.AXT
Goldun.AXT est un programme malicieux de type cheval de Troie.
Il se présente sous (...)

22 février 2007 - VULNERABILITE CRITIQUE NON CORRIGEE DANS WORD

Un nouveau défaut de sécurité a été identifié dans certaines versions du traitement de texte Word de (...)

9 février 2007 - Antivirus

G-Data couple Kaspersky et Avast (Réseaux & Télécoms) Lire la suite...

9 février 2007 - LES COPIES PIRATES DE VISTA DISSIMULERAIENT DES PROGRAMMES MALVEILLANTS

(VNUNET) Selon l’éditeur de sécurité IT Drive Sentry, la moitié des logiciels pirates Windows Vista (...)

9 février 2007 - LA SECURITE JUSTIFIE-T-ELLE DE PASSER A WINDOWS VISTA ?

(ZDNET) Nombre d’experts sont unanimes : Vista est le Windows le plus sûr, grâce aux efforts de (...)

8 février 2007 - Nouvelle "ALERTE TROYEN PEACOMM"

De nouvelles variantes du cheval de Troie ont été diffusées, tentant de se faire passer pour une (...)

8 février 2007 - PHISHING CIBLANT LES UTILISATEURS FRANCOPHONES DU SERVICE PAYPAL

Une nouvelle escroquerie par phishing est actuellement en cours, ciblant les clients du service (...)

11 janvier 2007 - Logiciels libres à l’Assemblée nationale : l’appel d’offres est publié

Le prestataire devra assurer l’intégration d’une solution libre complète avec le système de gestion (...)

11 janvier 2007 - Kaspersky : faille découverte et corrigée

Il n’y a pas de raison que les solutions de sécurité ne soient pas, elles non plus, victimes de (...)

29 décembre 2006 - Spam

Signaler les spams à Microsoft, via Outlook
Aller sur la page

29 décembre 2006 - 95% (Ce n’est pas du Brassens)...

95% des messages échangés en France sont des spams
Aller sur la page

19 décembre 2006 - Nouvelle brève

Rien ne sert de "patcher" sans corriger... Après la sécurité par l’obscurité, voici le temps de la (...)

20 novembre 2006 - Virus "Atomique" ???

Cela ressemble à une blague, mais c’est malheureusement d’actualité...
Aller y voir
Oui, je (...)

2 novembre 2006 - Sécurisez votre Internet

Quelques règles d’or pour un Internet plus sûr ! Les 10 commandements